Anne Sophie Oury-Haquette

Exposition : Filer les jours à l’or des petits Riens …  du 15 Février au 15 Mars 2018. Télécharger le dossier de presse  

Carton, Affiche

Tout ce qui nous tisse….

Notre goût du beau et nos yeux ouverts,

Nos amours perdues et ce qui nous hante,

Les bribes, fragments, déchirures….

Et ce qui nous reste : bouts de dentelle, feuilles séchées, pétales et plumes fanées , petits bouts de laine d’un pull aimé,

Mousses et brindilles d’un chemin parcouru…

Tout ce qui n’a de sens que pour nous…

Voici ce que je collecte et garde précieusement,

Voici ce que parfois on me donne, chargé d’histoires et de senteurs d’une vie que je ne connais pas mais que je respecte tant…

Alors, je les tisse à nouveau, à mon papier, à mes mots, à mes dessins à l’encre…

Une autre histoire se crée…

Que je vous invite à respirer…

Anne Sophie Oury-Haquette

Les œuvres sont disponibles à la galerie.

BRELOQUES

 

 

 

Elle dit : « donnez moi  

Des cloches,

Des breloques

Et des bouts de ficelle,

Que je réveille

Ce qui brille, invisible,

Ce qui sourd clair

De toute obscurité

-et je m’y baignerai-(….)

 

 

 

Dessin à l’encre sur papier parchemin cousu sur toile de lin, dentelles, fragment de tissu rouge (une vieille petite chemise aimée !), écriture. (40 /50 cm, encadré, sous verre). 1000 € 

BRELOQUES, détails

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un silence habité, Livre d’artiste.

Livre composé de deux pages doubles ( 19 /20 cm). Couverture : papier parchemin, restes de ruban bleu et de dentelles, squelettes de feuilles ,fragments de toile écrue et de papier, dessin à l’encre. Pages : dessin à l’encre sur papier parchemin, lichens et dentelles, calque jauni, écriture. 800 €.

Un silence habité, détail.

« Mes anges,

Mes oiseaux de passage,

Mes trésors secrets,

Cachez-moi dans le creux invisible et doux de vos mains chaudes,

Dorez-moi l’être,

Pleuvez de roses sur mes pas….(…) »

 

 

LES ETOILES

 

Et réchauffer dans mes doigts gourds

Les mousses flétries des arbres abattus,

Et puis je prendrai aussi

Les rides mordorées des flaques après la pluie,

Et puis la boue aussi,

La plume trempée et grise,

Comme chiffonnée,

Et j’en ferai de l’or…(…)

 

 

Dessin à l’encre et texte sur feuilles de carnet jauni  et toile écrue ,cernés de lichens, fragment de petite couverture bleue, bribes de vieille dentelle et de papier parchemin peint.( 42 / 46 cm, encadré, sans verre). 600 € .

Les étoiles (détail)